Les appartements à Dakar sont en vogue.

Les appartements à Dakar se veulent compétitives sur le plan international. En effet beaucoup d’efforts financiers ont été consentis pour rehausser le niveau de l’immobilier touristique à Dakar. Ainsi les villas de Dakar sont de véritable petit palais à la fois moderne est d’une incroyable beauté. Et la demande est très vive dans le secteur de la location à Dakar.

Le secteur de la location à Dakar est à son apogée.

La location d’appartements à Dakar : Le marché nécessite une segmentation de l’offre.
Le secteur du locatif est en plein ébullition au Sénégal particulièrement à Dakar la capitale. On ne peut parcourir 500 mètres sans voir un chantier de construction. Le secteur est très lucratif puisque la demande est en éternelle croissance. Les prix du foncier flambent à Dakar. La spéculation va bon train. Et pourtant l’immobilier est un réel problème à Dakar car les prix du locatif sont élevés et les salaires ne suivent pas. En réalité l’offre en majorité ne correspond pas au salaire du citoyen moyen. Les promoteurs produisent presque tous dans le même segment. En effet l’offre n’est pas diversifiée dans le marché de l’immobilier à Dakar. Le marché devrait être plus segmenté pour que l’offre soit mieux adaptée au pourvoir d’achat de la majorité des Dakarois. Et les ménages qui ne trouvent pas de logements à leur portée sont obligés de se tourner vers des logements plus chers.

En effet on n’a l’impression que les promoteurs n’ont pas fait d’étude de marché avant de produire. Ils produisent plus pour le haut standing car l’essentiel de l’offre d’appartement à Dakar est inaccessible aux dakarois. Les appartements de trois pièces ne se louent plus à moins 150 000 francs CFA. Une chambre est à 50 000 frs au minimum. Mais qu’est ce qui est à l’origine de cette hausse des prix du loyer à Dakar ? Pour certains c’est la rareté du foncier qui est à l’origine de la cherté de location à Dakar. Le prix du mètre carré de terrain à Dakar a connu une hausse vertigineuse ces dernières années. Aujourd’hui les prix varient en fonction des quartiers. Sur la VDN par exemple qui est très en vogue et le m² peut aller jusqu’à 175 000 frs. Les prix des matériaux complémentaires tels que le ciment, fer ont aussi augmenté. Néanmoins cela ne justifie pas pleinement les prix exorbitants du loyer à Dakar.