Le programme villes sans bidonvilles, un défit qui tient la route en matière immobilière au Maroc

Vous êtes ambitieux et vous aspirez à vous faire une place dans le secteur le plus attrayant du royaume soit l’immobilier. Pour ce faire, il vous faut un partenaire de taille donc la meilleure agence immobilière au Maroc http://www.maroc-loc.com/ . A ce propos, Maroc Loc est cet allié qui saura vous conseiller et vous aider à mener à bien votre projet immobilier, et même pour ceux qui désirent acquérir un logement douillet ou même une villa de luxe à Marrakech, cette agence est votre providence.
L’urbanisme au Maroc fait des progrès dans l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations avec le programme « villes sans bidonvilles » dans l’Oriental.

«Villes sans Bidonvilles », un programme qui commence à porter des fruits dans l’Oriental.

Des réalisations considérables ont été enregistrées ces derniers temps dans la région de l’Orientale via le programme Villes sans bidonvilles qui inscrit ses objectifs dans l’amélioration des conditions de vie des populations en matière de logement.
Pendant que les efforts se poursuivent pour contourner les handicaps qui obstruent le bon déroulement du programme, quelques 4500 ménages ont toutefois bénéficiés du dit programme.
En effet, selon l’Inspection régionale de l’Habitat, il a été noté des résultats indéniables, tant en ce qui concerne la démolition de bidonvilles et de baraques qu’en ce qui est du relogement et du transfert des ménages concernés.
Ainsi, sur une somme de 5.680 ménages recensés dans les différents centres de bidonvilles, 4500 d’entre eux ont pu bénéficier d’unités de relogement ou de lots de recasement. Jusque là, ce programme a non seulement permis d’améliorer, plus ou moins, les conditions sociales des populations, mais aussi de développer en mieux le paysage environnemental et urbanistique de toutes le villes de la Région Orientale.
Cependant, il faut rappeler que dans le processus de ce programme « Villes sans Bidonvilles », ont déjà été déclarées villes sans bidonvilles environ 8 villes et centres urbains. Il s’agit entre autre de Nador, Figuig, Beni Taggit, Saidia, Taourirt, Aabou Lakhal, Ait Boumerième et Talsint.
En revanche, il est à noter que qu’environ 1.180 ménages n’ont pas encore bénéficiés de ce programme. Ces derniers se trouvent respectivement dans les villes de Bouarfa (500 ménages), d’Oujda (70 ménages) et de Berkane (470 ménages) et cela sans compter les 140 ménages qui occupent des sites susceptibles de s’effondrer du jour au lendemain à Sid Boubker et à Touissit.